Devenir maman

Devenir maman

Devenir maman … il est clair que pour moi on ne naît pas maman on le devient. Pour certaines c’est plus facile que pour d’autres mais dans tous les cas on apprend.

Aujourd’hui j’avais envie de vous parler de mon ressenti, mes impressions sur ce nouveau rôle qu’est de devenir maman.

Devenir maman

Pour tout vous dire cela me paraît irrationnelle de me dire que je suis maintenant maman, pourtant je parle à mon fils en lui disant bien « maman est là, maman t’aime etc…) mais lorsqu’une personne extérieure me qualifie en tant que mère il me faut toujours un petit temps d’adaptation.

L’accouchement :

Mais parlons du moment où l’on me pose ce petit bout de chou, ce petit bout de nous sur moi. Ce sentiment indescriptible, un mélange de joie, d’euphorie, d’une énorme énergie (si on peut l’appeler comme ça) d’amour, de positif. À ce moment, j’ai subi une sorte d’amnésie, oui oui j’oublie les douleurs, j’oublie les problèmes, ce qui compte c’est ce rayon de soleil qui vient remplir mon cœur. On se regarde, on se découvre, on a cohabité pendant 9 mois et te voilà enfin dans mes bras. Oui enfin, ces 9 mois ont été à la fois long et rapide (pour le côté long je vous laisse lire mon article sur « La grossesse et moi » ), mais on peut maintenant voir à quoi tu ressembles. Tu es là et c’est tout ce qui m’importe.

Le changement de vie :

Puis, viens le moment où l’on doit prendre ses responsabilités face à ce petit être qui dépend uniquement de nous. Je plonge, je mets les deux pieds dans le plat, en avant vers l’inconnu. Cet inconnu qui habituellement me panique. Bien entendu, ces moments de panique sont toujours présents, surtout lorsque je n’ai pas les réponses à mes questions. Pourquoi tu pleures ? Pourquoi tu ne prends pas le sein ? Pourquoi tu vomis ? Est-ce que ceci est normal ? Tant de questions auxquelles peu de personnes nous aident à répondre. Le plus dur a été pour l’allaitement mais je vous en reparlerai dans un autre article entièrement dédié à ça.

Devenir maman c’est faire face à l’imprévu, c’est casser la routine, c’est aussi relativiser face à certaines situations. C’est pleurer quand on a passé une journée compliquée mais c’est surtout sourire et rigoler 1000 fois plus (qui est la débile qui se tape un fou rire à 3h du matin car son fils vient d’enchainer une série de prout bien bruyant…).

Penser aussi à soi :

C’est aussi apprendre à déléguer et se poser (cette étape est la plus difficile pour moi) hors bébé, prendre une douche, faire une petite activité rien qu’à soi. Par exemple, en ce moment après la tété de 20h c’est mon mari qui se charge d’Elliot et moi je m’occupe du reste, ça me permet de faire ce que je n’ai pas pu faire durant toute la journée (un peu de rangement, prendre une douche, écrire un article etc…). Vraiment, s’entourer de personnes bienveillantes pour réussir à souffler est plus que nécessaire car les premières semaines sont sportives et on peut vite se sentir débordé et stressé donc prenez soin de vous, vous n’en serez que plus apaisé pour vous occuper de votre petit bout de chou.

De nouvelles expériences dirons-nous :

Devenir maman c’est… accepter de se faire arroser de pipi, de caca ou encore de vomito n’importe où n’importe quand. Ça peut donner parfois des scènes improbables, parfois on relativise en rigolant, parfois cela peut être un peu plus énervant (coucou le caca qui repeint les murs à 2h du matin !), mais on fait face . Au moins ça me fera de jolies histoires (de caca ceux qui savent savent) à raconter dans quelques années !

Bref :

En résumé, devenir maman c’est quelque chose que je trouve merveilleux, personnellement j’aime énormément m’occuper de ma mini crevette. C’est du changement, c’est aussi un challenge personnel. Mais le regarder dormir,  faire ses petits gazouillis ou encore plonger dans son regard me font directement oublier les difficultés rencontrés durant la journée #mamangaga.

Devenir maman

Elliot,  ce petit humain que j’aime de tout mon être, de toute mon essence, de toutes mes forces et à jamais. Heureuse de t’avoir dans ma vie petite crevette.

Et vous qu’imaginez-vous, qu’elles ont été vos impressions, sentiments lorsque vous êtes devenues maman ?

En espérant que cet article t’as plu, je t’invite également à venir me rejoindre sur mes différents réseaux sociaux et à me dire ce que tu en as pensé !